Thomas « Knacky » ZERBIB, 30 ans et ingénieur DevOps chez Equans, intègre le club lors du confinement de Mars 2020. Il nous raconte son parcours au sein du club et l’évolution du pôle Valorant, dont il est le manager, et notamment au cours de cette dernière année.

Il nous raconte : Dans un premier temps, j’ai rejoint la structure pendant le confinement en tant que streamer, et le jeu Valorant est lancé dans cette même période. Je propose alors à Alexandre « Leyiko » Festeris quelques mois plus tard de créer un projet d’équipe esport sur ce jeu. 

Pourquoi as-tu rejoint le club ?

Durant le confinement et ces « vacances forcées », j’ai ressenti le besoin de lier ma passion : le gaming, avec l’envie de streamer les jeux auxquels je joue. Par la suite je suis resté pour monter cette équipe Valorant qui me tenait à coeur.

En quoi consiste ton rôle et tes missions ? 

Mon rôle est assez simple, je suis le Manager de l’équipe Valorant. J’organise les plannings d’entraînements avec les coachs et les joueurs, à savoir les séances de review de partie, de mise en place de stratégies dans le jeu, de practice et de coaching mental. Je m’occupe également de gérer l’organisation des matchs d’entraînements avec des équipes internationales de niveaux équivalent.
J’ai à cœur de prendre du temps avec chacune des personnes de mon équipe une fois par semaine, pour un entretien individuel afin de comprendre les sentiments de chacun et de faire en sorte qu’ils se sentent bien au sein de l’équipe et de la structure.

Quels sont ton ou tes jeux favoris ? 

J’ai beaucoup pratiqué les FPS (First Person Shooter) auparavant, à savoir « Counter Srike », « Rainbow 6 », « Overwatch » et « Valorant », dont je suis tombé amoureux.

Mais si je devais parler de mon jeu favori de tous les temps , alors je vous parlerais de « GoldenEye 007 » sur Nintendo 64. Ce fut mon tout premier jeu, offert par mes parents à Noël et que j’ai poncé pendant des mois et des années.

Durant cette année, Thomas et son équipe ont joué la saison régulière du Valorant Open Tour France (VALOTF) sous les couleurs de Klanik Esport, mais pas que ! Retour sur leur parcours !

Comment s’est déroulé cette année en VALOTF ?

Mon premier mot serait compliqué. J’ai commencé cette année avec des changements assez importants dans l’équipe, que soit au niveau des joueurs mais aussi du staff. Nous avons réellement commencé à travailler seulement deux semaines avant la première étape. Notre meilleur résultat est d’avoir terminé 12ème sur 66 équipes lors de la sixième étape, mais nous n’avons pas réussi à nous qualifier aux phases finales. La plus grosse difficulté que j’ai rencontrée, c’est d’avoir subi 4 changements complets d’équipe dans la saison, qui s’explique par la volatilité des joueurs sur la scène Valorant. Avant la septième étape, pour avoir la possibilité de se qualifier à la Coupe de France, j’ai eu un coup de main de Warclown, qui m’a permis de créer la meilleure équipe de cette saison tout en donnant mon avis sur les joueurs et la synergie que cela allait créer.

Quel est ton ressenti vis-à-vis de la qualification de ton équipe en Coupe de France Valorant ?

Un grand moment pour moi. J’ai été tellement stressé, c’est le cas depuis que je suis manager, je suis passé par toutes les émotions possibles et imaginables. Durant la première journée de cette étape du VALOTF nous jouons notre dernier match face à « Valiant », une équipe solide que nous allions retrouver lors des phases finales. Nous gagnons 13 manches à 12, avec des actions magnifiques de tous nos joueurs, c’était inoubliable.

La journée de dimanche était consacrée aux phases finales et elle fut incroyable. On rencontre directement l’équipe « NoLimit » qui a terminé première la vieille avec 6 victoires et aucune défaite. Nous montrons un niveau de jeu bien supérieur et nous remportons la victoire, malgré un certain stress ressenti chez nos joueurs. Même scénario en demi-finale face à la team « Yendez ». Enfin, nous gagnons facilement face à « Hakuba Esport » en finale. Une immense joie de remporter cette étape mais aussi de se qualifier à la Coupe de France.

Comment s’est passé votre 1ère expérience de LAN avec cette nouvelle équipe ?

Un grand moment pour l’ensemble de l’équipe, de se rencontrer en vrai, pour jouer mais surtout pour passer un bon moment ensemble et créer du lien pour la suite de la compétition. Personnellement, j’ai fait en sorte que tous nos joueurs soient au top et ne pensent qu’à leurs performances. J’ai eu de la chance d’être soutenu par Hysto et Warclown, sur qui j’ai pu m’appuyer lorsque j’avais beaucoup de choses à gérer et qui m’ont permis de décompresser. J’ai passé un week-end incroyable, j’ai fait de superbes rencontres et j’ai pu profiter d’un bon moment avec l’équipe, je pense que les joueurs ont apprécié cet évènement eux aussi.

Un grand bravo à toi et ton équipe pour cette fin d’année, malheureusement, notre parcours en Coupe de France Valorant s’est arrêté lors de notre rencontre contre « Sector One », nous classant 9ème de la compétition, un résultat dont l’ensemble du club est fier.

Categories: Non classé

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *